Le mot du Maire

La rentrée, l’heure des retrouvailles

La rentrée, l’heure des retrouvailles

Le mot du Maire, Vivre à Angers, Septembre 2021

L’épidémie, dont nous constatons une accalmie à défaut d’en voir la fin,
a abimé le lien social, a parfois brisé les chaînes humaines qui parcourent les rues de nos quartiers, a mis de la distance

et de la méfiance là où la proximité et la confiance faisaient notre ciment.

Heureusement, la rentrée des classes a sonné l’heure des retrouvailles. Retrouvailles sur la cour de récréation pour les plus jeunes, retrouvailles sur le banc des amphis pour les étudiants. Retrouvailles masquées, vaccinées, mais retrouvailles quand même!

Retrouvailles culturelles, cet été, avec Tempo2Rives dans le jardin des Beaux-Arts et celui du musée Jean- Lurçat. Les Angevins ont dansé, chanté, rêvé au rythme des 130 rendez-vous artistiques proposés.

Retrouvailles sportives, avec un week-end de portes ouvertes des clubs les 5 et 6 septembre derniers, pour mieux souligner notre soutien à nos athlètes angevins des jeux olympiques et paralympiques.

Retrouvailles dans les associations, les clubs de quartier, que je réunirai à la fin du mois de novembre pour les remercier de leur implication considérable et indispensable, en particulier ces derniers mois.

Retrouvailles dans les entreprises, dans les commerces, au sein d’un tissu économique dynamique. Les 5000 emplois créés sous le précédent mandat nous ont permis jusqu’à présent de ne pas ajouter de crise économique à la crise sanitaire.

Retrouvailles enfin autour des grands projets qui attendent notre ville et nos quartiers.

D’ici à la fin de l’année, je vais animer dix réunions publiques, une par quartier, pour vous présenter l’état d’avancement de notre projet pour Angers et pour vous.

Parc Saint-Léonard, lignes B et C du tramway, réflexion sur l’ouverture du quartier Savary, aménagement des Hauts-de Saint-Aubin, devenir du
lac de Maine et de sa pyramide, rénovation de la médiathèque Toussaint, lutte contre l’insécurité à la Roseraie, refonte des places Kennedy et de l’Académie, métamorphose de Saint-Serge…, les projets ne manquent pas pour continuer à embellir notre ville.

Présenter ces projets, expliquer, répondre à vos questions, c’est la raison qui m’a conduit à décentraliser le conseil municipal à Belle-Beille, en juillet, et celui
de fin septembre à Monplaisir. Ces deux opérations de renouvellement urbain dépassent les frontières de ces deux quartiers et leur réussite bénéficiera à toute la ville, car chaque Angevin doit se sentir bien là où il vit.

C’est l’heure des retrouvailles, l’heure de retrouver notre ville, nos quartiers, pour mieux les connaître, mieux les aimer, mieux en prendre soin.

© Angers Pour Vous - Tous droits réservés
Mentions légales