Le mot du Maire

Une ville, des solidarités

Une ville, des solidarités

La période inédite que nous traversons nous met à l’épreuve collectivement. Toujours active, la pandémie de Covid-19 a des conséquences lourdes sur notre quotidien, mais, tous ensemble, nous faisons face. À la veille de Noël, l’annonce d’un déconfinement progressif permet d’envisager un retour à une vie moins contrainte dans les semaines à venir.

La réouverture d’une grande partie des commerces est une excellente nouvelle. Car nous avons besoin de nos commerçants, de nos artisans, de tous ceux qui font vivre et prospérer l’économie sur notre territoire. Eux, ont un besoin crucial de nous. Le “consommer local”, que notre collectivité encourage et soutient depuis plusieurs années, prend aujourd’hui tout son sens. Au-delà des enjeux sociaux et environnementaux, c’est de nos emplois dont il s’agit, et donc de la vitalité de notre agglomération. Ces emplois qu’il faut préserver pour que notre ville continue à se développer de façon cohérente et harmonieuse.

À l’approche des fêtes de fin d’année, j’ai souhaité que la sortie de confinement nationale s’accompagne de mesures locales exceptionnelles, à la hauteur des défis économiques et humains. En concertation étroite avec les associations de commerçants, j’ai décidé de rendre piétonnes de nouvelles rues de l’hyper-centre d’Angers du 12 au 27 décembre, comme pendant le week-end des 5 et 6. Il convient en effet de faciliter au maximum l’accès des Angevins aux commerces tout en assurant le respect nécessaire des gestes barrières. Avec l’accord de tous les maires de la Communauté urbaine, j’ai également pris la décision que bus et tramway seront gratuits durant cette même période. Il faut redonner à nos concitoyens l’envie de retourner dans les commerces de proximité, dans le cœur de la cité mais également dans les quartiers, et qu’ils retrouvent confiance dans les transports en commun. Certains commerces, comme les restaurants, les bars, les discothèques et les salles de sport, ne pourront rouvrir dans l’immédiat.

Je comprends leur frustration, j’entends leur détresse. Nous devons faire en sorte que la solidarité joue pleinement son rôle en attendant un retour à des jours meilleurs. Car la solidarité, l’esprit d’entraide, c’est la quintessence même de Noël. Ils sont d’autant plus importants en cette fin d’année qu’ils sont indispensables pour nous aider à surmonter les épreuves auxquelles nous sommes confrontés.

Christophe Béchu, Maire d’Angers 

© Angers Pour Vous - Tous droits réservés
Mentions légales